LETTRE OUVERTE

Madame la Présidente,
Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les Administratrices et Administrateurs, Mesdames et Messieurs,

Le 26 octobre 2019,

Présidentes et Présidents d’Associations buxerolloises

Notre Equipe municipale remercie sincèrement et chaleureusement celles et ceux qui nous ont interpellés d’une part, et proposé d’autre part, d’engager une réflexion sérieuse, de court et long terme concernant le site abandonné par la Mairie actuelle, du « PARC de VALVERT » situé en proximité de la rue de la Vincenderie, dans la Vallée du Clain, en proximité de « LESSART ».

Nous étions convaincus que la proximité des élections municipales de mars 2020 serait propice à générer des expressions diverses et variées d’esprits créatifs et riches d’envies de contribuer à la construction de projets pour notre commune et ses habitants, particulièrement en lien avec la Nature.

La Nature, fondement du Vivant, du sensible et de l’émerveillement sans cesse renouvelé de chacun d’entre nous face à cette Nature et l’ensemble de ses composantes issues des « mondes » de l’animal, du végétal et du minéral, sans oublier l’Homme.

Vous nous comblez par vos interpellations, vos sollicitations, vos suggestions et vos propositions créatives et nous vous en remercions très sincèrement.

De nos premières esquisses d’échanges ont émergé à la fois des volontés et visions d’avenir communes en faveur de la Nature, de la biodiversité, des écosystèmes, du développement durable et de l’ensemble de nos sites naturels remarquables tels que nos « Vallées sèches », la Vallée du Clain, le Chemin de Compostelle, le Village de la Vallée … de l’écologie en général.

De manière non exhaustive se détachent des axes de réflexions voire quelques orientations, à savoir :

  • Conforter les actions municipales engagées depuis 2002 pour préserver la Nature Buxerolloise, l’ensemble des milieux naturels de notre commune y compris tous les environnements tels que nos parcs, nos aires de repos, de jeux et de détente, nos rues, nos places et placettes, nos chemins.
  • Organiser la planification de toute mesure utile et préservatrice, protectrice et anticipatrice afin de protéger notre Nature communale.
  • Répondre aux besoins indispensables de communication, de pédagogie, d’exposition et d’actions vers l’ensemble des habitants et des « publics » Buxerollois
  • « Au-delà » ; Sacraliser un lieu « source et ressources » favorisant la prise de conscience permanente couplée à la nécessité d’engagement citoyen pour la défense et la préservation de notre Nature.

Nous osons penser et croire que nous partageons déjà ensemble, globalement, la même vision, les mêmes volontés, les mêmes objectifs, les mêmes espérances pour l’avenir immédiat et plus lointain de la Nature, de la biodiversité, des écosystèmes, du développement durable, de l’écologie à Buxerolles.

Nous sommes convaincus avec vous de la nécessité absolue d’ancrer, de développer et d’enrichir les liens de proximité entre les habitants et les acteurs attachés à la Nature et la future équipe municipale. C’est le sens et l’esprit même du Projet municipal 2020 / 2026 que je souhaite porter avec mon équipe audacieuse, sincère. C’est également une somme d’engagements clairs à l’égard des habitants et de tous les acteurs de notre Ville de Buxerolles.

Comme nous pourrions l’envisager et que déjà certains d’entre vous l’ont évoqué, nous constituerons sur le site du « PARC de VALVERT », en cohérence et co-construction, s’ils le souhaitent, avec la Maison des Projets, le Centre de Loisirs jeunesse, les communautés éducatives du Bourg et du Planty, les associations intéressées particulièrement l’Association « CA POUSSE » et les Conseils de Quartiers : Un Pôle pédagogique et de promotion de la Nature, de l’écologie, de la biodiversité, des écosystèmes et du développement durable, avec le projet de réhabilitation de la Maison « bourgeoise » du site du Parc de VALVERT qui pourrait devenir la « Maison de la Nature et des berges du Clain LESSART/CLOTET » (dont la gestion pourrait être associative).

Nous programmerons au plus tôt l’agrandissement de la salle de réunion de la maison « bourgeoise » pour la transformer en salle communale, conviviale et familiale, d’assemblées, de conférences et d’expositions, pouvant accueillir 250/300 personnes.

L’ensemble de ces projets structurants et de compétences sera, préalablement et selon les principes, voies et moyens de « co-construction citoyenne et communale », présenté, débattu, programmé et planifié dans le cadre d’une Commission multipartite permanente Municipalité / M.D.P./ Communautés éducatives/ Associations/ Conseils de Quartiers. (Commission qui sera créée et mise en place au plus tôt avant tout projet).

Dans l’attente de pouvoir travailler ensemble pour les habitants de Buxerolles et pour le rayonnement de la Nature, de la biodiversité et du développement durable de notre belle Ville et au-delà et le plus loin possible de nos limites communales Buxerolloises, je vous prie de croire, Mesdames, Messieurs, en l’expression de ma considération et de mes sentiments les plus distingués.

Aïda JAAFAR

(*) selon les conclusions du Plan Local d’Urbanisme actuellement « gelé » par Grand Poitiers et des conclusions de l’Audit financier et budgétaire des comptes de la commune et du Centre communal d’Action Sociale que nous commanditerons dès le 2ème trimestre 2020).