C’est une des questions que nous avons abordée avec les riverains lors de notre réunion publique de vendredi dernier.

Il faut de la cohérence !

Le 50 km/h ne concerne que quelques axes majeurs et traversants de la ville comme les rues de Chamby, des Deux-Communes, du sentier ou du Planty (partie haute) et les avenues De Gaulle et de la Liberté.

Cette limitation à 30km/h même si elle part d’un bon sentiment n’a pas pris en compte dans sa globalité, les problématiques de circulation dans la ville comme par exemple les cyclistes, les cheminements piétons et l’état de la voirie obligeant, à certains endroits les piétons à marcher sur la route.

Parallèlement à cela, et avant le transfert de la compétence voirie à Grand-Poitiers en 2017, il aurait été judicieux de mettre en place en même temps des pistes cyclables. C’est bien évidemment une question de volonté politique.

Sur les axes à 30km/h, quasiment personne ne respecte cette limitation par contre, elle a le mérite d’obliger les automobilistes et les motards à ralentir en dessous de 50km/h.

Respecter la signalisation, c’est l’affaire de toutes les personnes au volant tout comme la transition écologique. La signalisation et la signalétique ont pesé sur le budget de la commune. Il faut rester cohérent afin de ne pas tomber dans le travers pédagogique et financier des 90km/h – 80km/h.

Cependant, je propose pour la sécurité de l’ensemble de nos habitants de revoir certaines zones où le 30km/h n’a pas de sens, comme la rue Planty où des chicanes ont été mises en place. De l’instaurer à d’autres où cette limitation aurait du sens comme Route de l’Ormeau en direction de l’Orbras, ou comme à Lessart, on passe d’un panneau 70km/h à 30km/h sans signalétique intermédiaire (un 50km/h). C’est tout bonnement accidentogène.

Dans notre programme, nous voulons une ville apaisée qui protège tous les cyclos et surtout les piétons en général, particulièrement les enfants sur les entrées / sorties des écoles, de la crèche, de la bibliothèque, des gymnases, du collège, de la Maison des Projets, de la Mairie, de tous les commerces et acteurs économiques.

Buxerolles Audacieuse rediscutera le sujet avec tous les Conseils citoyens particulièrement les Conseils de quartiers et les nouveaux conseils de villages que nous mettrons en place.
Ces échanges devront soit confirmer la situation existante, soit apporter des adaptations qui seront unanimement reconnues. C’est aussi prendre en compte les préoccupations environnementales et de quiétude pour notre ville.